Menu

Surélévation

Surélever pour densifier

 

La surélévation est une bonne solution pour lutter contre l’étalement urbain. Elle permet d’augmenter l’offre en logements même dans les quartiers attractifs des villes déjà denses. Par leur situation dominante, ces nouveaux logements bénéficient de vue et d’ensoleillement généreux, offrant ainsi une excellente qualité de vie. Cette solution est attrayante pour les propriétaires car elle accroît la surface utile bâtie sans achat foncier. De plus, elle permet de rentabiliser les travaux de réfection de la toiture par la location ou la vente de la nouvelle surface ainsi créée et par une économie d’énergie grâce à la mise à niveau des performances thermiques de la toiture. 

L’élévation ou le rehaussement permet d’augmenter la surface habitable sans modifier l’emprise au sol, contrairement à l’’extension ou agrandissement plan. C’est souvent l’unique solution en milieu urbain compte tenu de la petite taille, de l’étroitesse des terrains et du prix élevé du mètre carré habitable.

Projet en cours

 

Surélévation d'un bâtiment industriel à la Tour-de-Peilz avec création de logements locatifs. 

 

 

Matériaux

 

Pour éviter de surcharger le bâtiment existant et d’amener de l’humidité, il faut favoriser l’utilisation de matériau léger et sec. Les matériaux de mise en œuvre facile et rapide sont avantageux pour limiter la durée du chantier et donc, les dérangements imposés aux utilisateurs du bâtiment.

Le bois utilisé pour la structure principale offre plusieurs avantages. Tout d’abord, son poids (5x plus léger que le béton) permet de surélever plus facilement. En effet, les renforcements éventuels de la structure existante (pour supporter la charge ajoutée) pourront être diminués, voir même évités. De plus, pour les mêmes charges, si la surélévation supporte 1 étage en béton, elle peut en supporter jusqu’à 5 en bois. Ensuite, la rapidité de construction grâce à la préfabrication permet de diminuer les nuisances du chantier sur/pour les utilisateurs des étages inférieurs. Elle évite également de devoir laisser le bâtiment trop longtemps sans toiture. La surface de plancher étant limitée, la structure à ossature bois permet un gain de place grâce à l’intégration de l’isolation dans la structure. Enfin, l’utilisation du bois, matériau écologique issu d’une ressource durable, permet de diminuer les émissions de CO2 produit par la construction et ainsi lutter contre le réchauffement climatique.

Bien que le bois soit combustible, une structure en bois aura une bonne stabilité durant un incendie. En effet, le bois conserve ses propriétés mécaniques, il a une faible conductivité thermique et une consumation lente. Enfin, la combustion du bois dégage très peu de gaz toxique, ce qui diminue les risques pour les habitants et les secours.